#INTERNET | RÉSEAUX SOCIAUX | Arnaques

LES ARNAQUES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

La majorité s’en sert plus que quotidiennement et pourtant il reste des dangers inconnus de la plupart de leurs usagés. Les réseaux sociaux peuvent être une source de merveilles, surtout en cette période de pré-examens… mais aussi une source de problèmes pas si merveilleux que ça…

Il était une fois, quelqu’un qu’on ne pense pas ou plus connaître qui nous envoie une demande « d’ami » …

Après tout, on ne se souvient pas de tous nos petits camarades de l’école maternelle, pas plus qu’on ne se souvient de tous les prénoms des personnes rencontrées dans un auditoire de 300 places.

Alors on se dit qu’on accepte et qu’on verra ce qu’il/elle nous veut un peu plus tard.

Puis, deux possibilités : soit c’est la personne elle même qui nous rappelle notre rencontre, soit, après le célèbre « on se connaît ? », on a droit à un plan drague à deux balles qui termine par une demande de virement d’une somme considérable pour venir « rejoindre » le futur « pigeon ».

Dans ce cas là, soit on se fait avoir, soit on « signale » la personne comme étant un indésirable du web.

reseau-social

N’oublions pas les inconnus qui ne nous contactent que pour passer le temps en critiquant les informations que l’on met en ligne, ni les petits malins qui piratent les comptes d’amis et se font passer pour eux afin de nous ennuyer un peu plus !

Mais ce type d’arnaque n’est pas le seul.

On la voit de plus en plus souvent, elle est même parfois écrite sans fautes d’orthographe et elle touche un sujet fort sensible : le prêt aux particuliers.

De 2000 à 1,500,000 € pour un taux de 3%… Et ceci même si vous êtes interdit bancaire !

Au pays des Bisounours, ce genre de personne serait des oursons mignons et particulièrement généreux, mais c’est loin d’être le cas !

Malheureusement, à peine la demande engagée et les frais de dossier (astronomiques !) payés, vous n’aurez plus de nouvelles de votre prêteur !

 

Notre curiosité est également souvent mise à rude épreuve ! N’avez-vous jamais été tenté de cliquer sur un lien afin de savoir combien de personnes ont regardé votre profil ? Et après ce clic, il y en a eu d’autres, et des informations demandées et d’autres prises à votre insu. Bref, sans le savoir, vous donnez votre accord pour que l’application ou le site en question ait accès à toutes vos informations ! Et les informations sur les réseaux sociaux, on en donne beaucoup (trop)…

Bien sur, il y a tout un tas d’autres arnaques, et on pourrait en écrire un bouquin ! Alors restez vigilants et lucide… Miss Univers ne vous connaît pas, et Shemar Moore n’a pas eu de révélation en voyant votre photo de profil ! Pas plus qu’un généreux donateur puisse vouloir vous prêter de quoi vivre « à l’aise » !

 

Petits conseils pour éviter de donner trop d’informations :

* ne pas mettre le nombre de jours restants avant de partir en vacances : il est très facile de savoir où vous habitez et de venir faire un petit tour chez vous, sans avoir peur que vous y soyez !

* ne pas donner de date de naissance complète : cela permet aux voleurs d’identité de réaliser un tas d’actions en votre nom.

* utiliser un mot de passe complexe : cela permet de ne pas pouvoir le trouver trop facilement. Le nom de votre toutou est très mignon mais trop facile à trouver…

* surveiller et informer les jeunes : il faut que les enfants soient informés sur les dangers qu’ils risquent eux-mêmes et aux informations involontaires sur leur entourage.

 

Enfin, pour avoir plus de conseils de façon à pouvoir surfer en (presque) toute sécurité, n’hésitez pas à consulter le site internet safeonweb.be !

Julie Delellio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s